Qu’est ce qu’un implant ?

Les implants dentaires sont des racines artificielles en titane ou céramique qui permettent de remplacer les racines dentaires perdues. Ces implants, solidement ancrés dans l’os, permettent de supporter des couronnes, des bridges ou à un appareil dentaire amovible.

Télécharger la fiche pédagogique

Histoire de l’implant:

Implants dentaires à Tours - Polyclinique dentaire Européenne - Tours - Région Centre - Spécialités dentaires
Les implants représentent sans doute l’innovation technique la plus révolutionnaire depuis les années 70
Les Egyptiens essayaient déjà de pratiquer l’implantologie dentaire ! Mais c’est seulement depuis les années 70 que les techniques bien codifiées permettent d’obtenir des résultats exceptionnels, permettant de proposer l’implant dentaire comme une alternative à des techniques plus lourde.
L’évolution de l’implantologie moderne a été possible grâce aux travaux fondamentaux du Pr. BRANEMARK ( Suède) et du Pr. SANDHAUS ( Suisse).

Les indications de la pose d’un implant

Implants dentaires à Tours - Polyclinique dentaire Européenne - Tours - Région Centre - Spécialités dentaires

1- Remplacement d’une dent : permet d’éviter le bridge et la mutilation des dents support

 

Implants dentaires à Tours - Polyclinique dentaire Européenne - Tours - Région Centre - Spécialités dentaires2- Bridge complet sur implant
Implants dentaires à Tours - Polyclinique dentaire Européenne - Tours - Région Centre - Spécialités dentaires
Implants dentaires à Tours - Polyclinique dentaire Européenne - Tours - Région Centre - Spécialités dentaires
3- Rétention d’une prothèse amovible    

Les conditions pour pouvoir se faire poser un implant

 

1- Médicales : Aucune contre indication , si ce n’est que la pose des implants nécessite une petite intervention chirurgicale qui doit être compatible avec l’état de santé du patient ( diabète, cardiopathies …)
2- Locale :
a. la bouche doit être en parfaite santé : pas d’infections ni dentaires, ni parodontales
b. les matériaux déjà existant dans la bouche doivent être compatible avec l’implant
c. l’occlusion doit être stable en fin de traitement
3- Osseuse : le volume et la qualité osseuse doivent être compatible pour recevoir l’implant
4- Une Hygiène irréprochable

L’intervention

implants7-2Après l’anesthésie le praticien va réaliser une petite incision gingivale permettant l’accès à la zone à implanter en écartant la gencive délicatement

Puis il va créer un logement dans l’os à l’aide d’instruments ultra soniques ou rotatifs pour finalement visser l‘implant.

Le secret de la réussite de la pose de l’implant réside dans la délicatesse de l’intervention et l’absence totale de suite post opératoire. Bien souvent la prise d’antalgique n’est pas obligatoire .
Ainsi , après avoir refermé la gencive sur l’implant , l’os non traumatisé cicatrisera surement autour de celui-ci

Les délais raisonnable de cicatrisation sont de 4 à 6 mois l’os étant un tissu à la cicatrisation lente
A l’issu de ce temps de repos le praticien viendra visser un « moignon » dans l’implant permettant de servir d’appui à la future prothèse

Pour cela au préalable à la pose de l’implant des examens complémentaires seront nécessaires :

– Interrogatoire médical
– Examen bucco-dentaire, moulage d’étude.
– Examen Radiographique : Scanner, cone Beam …